Roms, maintenant on fait tout ce qu’on peut

A la fin de cette semaine, durant laquelle l’histoire de la famille d’une enfant rom a été mise sous les projecteurs, nous sommes plusieurs à avoir ce sentiment de dégoût au fond de la gorge, comme une envie de vomir. Et pourtant, je ne veux retenir qu’une chose : au milieu de tous les propos nauséabonds et des clichés qui pleuvent, une petite voix parle fort.

Par Alain Bachellier/Flickr

Lire la suite

Publicités