Tu seras un écolo mon fils…

Le texte était très attendu, à la mesure de la menace écologique qui pèse sur notre terre et du sentiment que donnent parfois les dirigeants des Etats, d’une totale impuissance à faire prévaloir le Bien commun. Comme si, au bord de l’abîme, les peuples se souvenaient qu’ils ont les héritiers d’antiques sagesses où il serait encore possible d’aller puiser de nouvelles raisons de vivre et d’espérer. L’encyclique Loué sois-tu (Laudato si’) du pape François, récapitule, consolide et élargit la pensée chrétienne sur l’écologie en lui donnant sa pleine dimension, au service de toute la famille humaine. Analyse de René Poujol.

 

Libé

Lire la suite

Publicités

Climat: les religions doivent s’engager haut et fort

Alors que se mettent en place plusieurs rencontres internationales pour repenser les Objectifs du Millénaire, une interview dans La Croix rappelle que les religions ont un grand rôle à jouer pour soutenir une meilleure prise en compte de l’environnement.

Lire la suite

Au service de sa divine Majesté

Le siège de Pierre est vacant[cet article a déja été publié sur le blog de l’auteur : http//chretienencetemps.wordpress.com]:

Le siège de Pierre est vacant. Benoît XVI, souverain pontife émérite, après avoir souhaité bonne nuit à la foule réunie à Castel Gandolfo s’est retiré dans la paix pour se consacrer à l’étude, à la prière et… à son piano. Voilà une situation inhabituelle pour l’Église catholique et ses fidèles : faire comme si Benoit XVI n’était plus de ce monde, alors qu’en fait il est mais comme souverain pontife émérite. Ces derniers jours du pape sortant ont été d’une grande intensité et pas seulement dans le registre de l’émotion. Benoît XVI est resté cet « humble serviteur à la vigne du Seigneur » et a invité les fidèles de l’Église qu’il a servie durant presque huit ans comme successeur de Pierre à se tourner vers Celui qu’il n’a jamais cessé de servir : le Dieu père, fils et Esprit Saint.

Lire la suite