Qu’il repose en paix !

imagesLa décision, prise par les médecins du CHU de Reims, de poursuivre les soins prodigués à Vincent Lambert et de demander son transfert dans un autre établissement, répond au climat de violence extrême qui entoure désormais cette « affaire ». Une décision qui, pour autant, ne règle aucune des questions soulevées, comme le souligne René Poujol.

Article également publié sur le blogue de l’auteur.

Lire la suite

Publicités