Vers une mystique de l’autorité

mystique de l'autorité« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » cette citation bien connue de Gandhi est comme le résumé de l’invitation que François vient de nous faire depuis l’Amérique Latine. C’est à croire que le changement est une dynamique redondante chez ceux qui se prénomment François…. Plus sérieusement de ces derniers textes, le successeur de Pierre nous invite à être pleinement acteurs de notre société, sans attendre que le pouvoir vienne réaliser ce changement. Il s’agit plutôt, pour nous, de retrouver le chemin de l’autorité qui doit présider à toutes actions prenant ainsi le pas sur cette « obsession d’occuper tous les pouvoirs disponibles et de voir les résultats immédiats ».1

Le Christ pour modèle

Dans l’Évangile de Jean (13, 1-17) nous savons que l’institution de l’Eucharistie lors du Jeudi Saint est remplacée par le lavement des pieds. Jésus par ce geste humble et profond appelle et envoie ses disciples sur le chemin de la disponibilité à la mission d’annonce de l’Évangile. L’attitude demandée par le Christ est celle du service de l’autre, de l’accompagner au plus près dans une démarche désintéressée de sa propre réussite personnelle.

Marcher à la suite du Christ

Dans ce chemin du service nous apprenons à nous décentrer pour nous centrer sur l'(A)autre. C’est un chemin de… [la suite sur le blog de son auteur].

Jeunes et engagés, le webdocumentaire sur la pensée sociale de l’Église catholique

Jeunes et engagésMartin de Lalaubie respire : le webdocumentaire sur la doctrine sociale de l’Église qui l’occupe depuis deux ans est enfin en ligne ! Jeunes et engagés – Portrait d’une Église qui (se) bouge, c’est le portrait de 7 jeunes qui agissent dans la société au nom de leur foi. Plusieurs témoignages « d’experts » de la pensée sociale de l’Église les complètent – dont du Ceras, partenaire dans sa production – ainsi que des informations pour les internautes qui souhaitent, à leur tour, s’investir. Retour, avec Martin de Lalaubie, sur son immersion dans ce qui est aujourd’hui appelé « le secret le mieux gardé de l’Église catholique ».

Lire la suite

Naufragés

 

(c)Collectif des Associations UniesNous sommes peu ou prou tous des naufragés. Mais, comme en toutes choses, il y a en a qui le sont plus que d’autres. Cependant, cela dépend du regard porté et, pourquoi pas, de l’actualité. Ces derniers jours, les journaux, au moins radios et télévisés, ont mis en exergue les vacanciers bloqués sur les routes des sports d’hiver. Ces derniers ont été obligés de faire une halte en gymnase et autre hébergement de fortune ; faute d’équipements nécessaires pour atteindre leur havre de sport…
Lire la suite

Synode sur la famille: «l’amour, la règle de notre agir» selon saint Augustin

Voilà plusieurs jours que les Pères synodaux se retrouvent à Rome pour réfléchir à la Pastorale de la famille, au mariage et à tout ce qui en découle. Un article du Monde des religions est revenu récemment sur la vie de saint Augustin et son rapport à l’amour. Un éclairage intéressant.

Lire la suite

Synode sur la famille: les enfants oubliés

Alors que s’ouvre aujourd’hui un synode sur la famille à Rome, rassemblant des évêques, religieux et experts de plusieurs continents, un petit rappel en chiffres de ce que subissent les familles – et surtout les enfants – dans des zones de conflits. Exemple syrien.

Lire la suite

Synode sur la famille: coup de projecteur sur les Amoureux au ban public

« Nous sommes ici. » C’est le nom du blog participatif que vient de lancer l’association les Amoureux au ban public qui soutient les couples de nationalités différentes. Dans ces temps de réflexion romaine sur la famille, celles qui n’ont pas les mêmes papiers sont aussi à défendre.

Lire la suite

La religion dans les séries politiques (3/5) : la posture intégraliste des évangéliques

Débat présidentiel dans Scandal.

Débat présidentiel dans Scandal. A droite, Sally Langston, républicaine et évangélique.

Une posture fréquente dans les séries étatsuniennes : l’intégralisme, tenu par les courants dits évangéliques qui défendent une quasi-fusion du politique et du religieux. Comment les retrouve-t-on dans les séries télé ?

Le 3ème épisode de notre mini-série en 5 épisodes, La religion dans les séries politiques, tous les mercredis (ou jeudis) jusqu’au 9 juillet sur A la table des chrétiens de gauche, par Vincent Soulage.

 

Lire la suite

Amour chrétien et dialogue avec l’Islam

Face à la violence islamiste, nos sociétés occidentales semblent retrouver de l’intérêt pour le dialogue interreligieux, même de la part de médias habituellement peu bienveillants envers les religions. Son rôle moteur permet à l’Église catholique de restaurer un peu son image, comme le montre 3 exemples récents autour d’un prêtre, un évêque et un pape.

NDM + mosquée

Illustration : A Nanterre, les pouvoirs publics participent à la reconstruction à la fois d’une chapelle (Notre-Dame de la Miséricorde, à gauche) et d’une mosquée (chantier en cours, à droite), les bâtiments d’origine devant être détruits dans des opérations d’urbanisme.

  Lire la suite

« J’étais un étranger et vous ne m’avez pas accueilli »

Ce billet est d’abord celui d’un chrétien. C’est tout. J’ai ces mots de Jésus qui résonnent inlassablement dans mon âme et dans mon cœur : « J‘étais un étranger et vous ne m’avez pas accueilli. » *

060172 serrure et chaine

Lire la suite

Syrie : l’appel du pape François à tous les hommes et les femmes de bonne volonté

Appel Pape
Le pape François lors de l’angelus du dimanche 1er septembre a prononcé un appel grave et solennel à tous les hommes et les femmes de bonne volonté au sujet de la Syrie.

Il s’agit non seulement d’un appel à une journée de jeûne et de prière en faveur de la paix mais aussi d’une condamnation ferme de l’usage des armes chimiques. Son appel au dialogue ( l’unique voie pour la paix ) n’est en rien un soutien à l’une des parties en conflit, ni une résurgence d’un pacifisme défaitiste ou un maintien d’un statu quo mais bien une démarche en faveur des victimes en appelant avec force à une sortie du conflit, non par la violence, mais par la solution raisonnable de la négociation.

L’appel du pape François est reproduit ci dessous dans sa totalité.

Chers frères et sœurs, bonjour !

Chers frères et sœurs, je voudrais me faire aujourd’hui l’interprète du cri qui monte de toutes les parties de la terre, de tous les peuples, du cœur de chacun, de l’unique grande famille qu’est l’humanité, avec une angoisse croissante : c’est le cri de la paix ! Et le cri qui dit avec force : nous voulons un monde de paix, nous voulons être des hommes et des femmes de paix, nous voulons que dans notre société déchirée par les divisions et les conflits, explose la paix ; plus jamais la guerre ! Plus jamais la guerre ! La paix est un don éminemment précieux, qui doit être promu et préservé.