Poissons roses : sortir du bocal

Mis en avant

Le site internet de la Vie, publiait ce mardi 17 janvier une tribune intitulée «La gauche que nous aimons», signée de plusieurs personnalités (1). René Poujol qui a contribué à son élaboration explique ici pourquoi il ne le signerai pas. Un débat ouvert et nécessaire qu’il faut amplifier.

Goldfish moving from his fishbowl with bundle

Goldfish moving from his fishbowl with bundle

Lire la suite

Fillon réveille les cathos de gauche

La victoire de François Fillon serait celle de la droite catholique dynamisée par la Manif pour tous ? La réalité est bien plus complexe que ce que certains médias (de gauche comme de droite) veulent nous faire croire. Vincent Soulage scrute les réactions qui essaient de rétablir une part de vérité dans la vision du catholicisme actuel, et de réveiller un peu les cathos de gauche.

L'Obs du 15 déc 2016

L’Obs du 15 déc 2016

Lire la suite

Primaires : le retour des 3 droites de Rémond ?

Il y a de cela bien longtemps, René Rémond avait identifié 3 familles au sein de la droite française, 3 traditions qui plongeaient leurs racines dans le XIXe s. On pensait cette analyse dépassé avec le temps et la conversion du gaullisme au libéralisme.

Pourtant, quand on sollicite les électeurs de droite (et c’est ce que vient de faire la primaire), on voit resurgir des clivages qui ne sont pas si éloignés de ce qu’avait proposé Rémond, grand universitaire catholique et centriste. Vincent Soulage nous propose de redécouvrir le caractère plurielle de la droite française.

Les Droites en France, par R Rémond

Les Droites en France, l’ouvrage fondateur de Rémond

Lire la suite

Rocard (3/5) vs Mitterrand : il fallait choisir sa gauche

Mitterrand ou Rocard, c’était plus qu’une opposition de personne. C’était la confrontation de deux visions de la gauche et pendant 30 ans, les socialistes ont du choisir leur camp. Sans prendre de gants, Vincent Soulage rappelle cette rivalité structurante du socialisme français. Et se demande si l’hommage unanime rendu à Rocard (comme ce jeudi au siège du PS) signifie le triomphe de la réconciliation ou de l’hypocrisie.

 

41qn5vap05l-_sx195_

« La haine tranquille » décrit en 1991 les relations Mitterrand-Rocard.

Lire la suite

Rocard (2/5), looser magnifique et héros de la deuxième gauche

Pendant 30 ans, Rocard fut l’homme qui incarné la deuxième gauche (à forte composante chrétienne), jusque dans ses échecs. Il était populaire, mais ne s’est présenté qu’une fois à la présidentielle (en 1969).

Pour Vincent Soulage, cette incapacité à s’emparer du pouvoir inscrit Michel Rocard dans le Panthéon des héros malheureux de la deuxième gauche avec Mendès-France, Delors, Jospin (et avant eux Jaurès et Blum).

Rocard PS 1989

Lire la suite

Quand les « poissons roses » viennent rehausser la bouillabaisse politique

Le manifeste des poissons roses marque le retour d’une pensée politique des chrétiens de gauche, avec un horizon qui dépasse largement 2017. Pour un certain nombre de co-fondateurs de ce blogue, il est évident que cette réflexion est à marquer d’une pierre blanche dans la perspective des échéances politiques prochaines et de l’évolution, à plus long terme, de notre vie politique. 

Lire la suite

Soutenons l’observatoire de la laïcité

Les animateurs du blog A la table des chrétiens de gauche soutiennent l’association Coexister et l’Observatoire de la laïcité face aux attaques dont ils sont l’objet actuellement. Nous appelons nos lecteurs à signer la pétition de soutien lancée par la Libre Pensée, la LDH et la Ligue de l’Enseignement.

Face à ceux qui veulent cantonner le religieux dans la sphère privé (voire lutter contre lui), c’est le dialogue qui fera progresser le « vivre ensemble ». Vincent Soulage en profite pour revenir sur les autres manifestations de soutien à une conception ouverte de la laïcité, conforme à la lettre et l’esprit de la loi de 1905.

l_apr__s_charlie_55d3375c681de

Lire la suite

Comment échapper au piège du FN ?

Les progrès du FN nous inquiètent, mais comment réagir ? Déjà, nous sommes divisés sur la réponse immédiate ; les explications fusent dans tous les sens, parfois contradictoires ; et le débat finit par se stériliser puisque, quelle que soit la proposition, on finit par considérer que « ça profite au FN »[1].

Pour suppléer au silence des évêques, un collectif de chrétiens vient de lancer un appel au titre explicite, relayé par La Croix : Le vocabulaire de la haine n’est pas compatible avec l’Evangile.

Certains contributeurs du blog l’ont signé, d’autres s’y refusent : est-ce vraiment ainsi qu’on lutte contre le FN ? Le débat a déjà commencé entre nous, chrétiens de gauche. Pour Vincent Soulage, il faut commencer par mettre nos arguments sur la table et faire vivre entre nous un vrai débat démocratique qui évite les postures et les accusations. Sinon, le FN aura vraiment gagné.

« Croyants, nous rappelons à nos frères et sœurs chrétiens de toutes confessions que le discours du Front National n’est d’aucune façon compatible avec le message d’amour du Christ dans l’Evangile qui est le cœur de notre foi commune. (…) Cet appel il faudra le traduire demain dans notre vote, et après-demain, dans une réflexion collective indispensable pour relever le défi qui nous est lancé par la progression apparemment irrésistible du Front national dans les urnes, mais aussi dans les esprits. Cette réflexion implique d’ouvrir le débat dans toutes les couches de la société, dans les associations, les Églises, les universités, les syndicats et les formations politiques. »

 (extraits de l’appel « Le vocabulaire de la haine n’est pas compatible avec l’Evangile »)

Lire la suite

On ne peut pas accepter qu’un évêque invite Le Pen

Session de réflexion au reposoir, 2009


La politique, une bonne nouvelle, session « Engagement et vie personnelle » au Reposoir, 2009. [pour les curieux, au second plan, ce sont mes enfants]


L’engagement politique des jeunes est en train de devenir un marronnier de la rentrée. L’an dernier, la polémique nous avait opposé à l’abbé Grosjean et à ses propos particulièrement réducteurs, considérant que tous les jeunes (bons) catholiques soutenaient la Manif pour Tous. Cette année, c’est de Toulon que vient l’évènement (révélé par La Vie), quand une association para-diocésaine invite la petite-fille Le Pen.

Doit-on vraiment être surpris que ce soit le très conservateur Mgr Rey qui soit le premier à briser le cordon sanitaire que l’épiscopat français avait de fait établi face au FN ? Vincent Soulage revient sur ce paradoxe : les catholiques d’ouverture ferment la porte au FN tandis que les tenants d’un catholicisme identitaire sont de plus en plus réceptifs à l’extrême-droite.

Lire la suite

Vers une mystique de l’autorité

mystique de l'autorité« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » cette citation bien connue de Gandhi est comme le résumé de l’invitation que François vient de nous faire depuis l’Amérique Latine. C’est à croire que le changement est une dynamique redondante chez ceux qui se prénomment François…. Plus sérieusement de ces derniers textes, le successeur de Pierre nous invite à être pleinement acteurs de notre société, sans attendre que le pouvoir vienne réaliser ce changement. Il s’agit plutôt, pour nous, de retrouver le chemin de l’autorité qui doit présider à toutes actions prenant ainsi le pas sur cette « obsession d’occuper tous les pouvoirs disponibles et de voir les résultats immédiats ».1

Le Christ pour modèle

Dans l’Évangile de Jean (13, 1-17) nous savons que l’institution de l’Eucharistie lors du Jeudi Saint est remplacée par le lavement des pieds. Jésus par ce geste humble et profond appelle et envoie ses disciples sur le chemin de la disponibilité à la mission d’annonce de l’Évangile. L’attitude demandée par le Christ est celle du service de l’autre, de l’accompagner au plus près dans une démarche désintéressée de sa propre réussite personnelle.

Marcher à la suite du Christ

Dans ce chemin du service nous apprenons à nous décentrer pour nous centrer sur l'(A)autre. C’est un chemin de… [la suite sur le blog de son auteur].