A cause de Lui, je voterai la loi Veil (E Claudius Petit)

Comment les catholiques français peuvent-ils se positionner à l’égard de la loi Veil dont on fête l’anniversaire. En sont-ils des adversaires résolus à l’instar de l’épiscopat d’outre-Pyrénées ? ou bien ses derniers défenseurs comme l’affirmait La Vie en janvier (avec un brin de provocation) ? Vincent Soulage nous propose de redécouvrir le discours d’Eugène Claudius-Petit, alors député centriste et catholique.

Eugène Claudius-Petit, Photo assemblee-nationale.fr

Lire la suite

Publicités

Synode sur la famille: les enfants oubliés

Alors que s’ouvre aujourd’hui un synode sur la famille à Rome, rassemblant des évêques, religieux et experts de plusieurs continents, un petit rappel en chiffres de ce que subissent les familles – et surtout les enfants – dans des zones de conflits. Exemple syrien.

Lire la suite

Confession d’une enfant de la gauche

En avril dernier, la blogueuse Mahaut a publié un billet intitulée Confession d’une enfant de la gauche. Engagée à gauche depuis longtemps, elle interroge ses convictions… ou plutôt, celles du parti socialiste. Une lecture intéressante.

© DR

Lire la suite

L’enfant et la puéricultrice sous le regard d’Emmanuel Mounier

Comment le personnalisme d’Emmanuel Mounier peut-il être un outil pour les professionnels accompagnant les enfants dans leur premier pas dans la vie sociale ? Amélie Avrilleau, infirmière-puéricultrice, diplômée de l’Institut de puériculture et de périnatalogie de Paris et directrice-adjointe de crèche, livre ici une réflexion profonde pour nourrir le débat éducatif.

Lire la suite

Sur le mariage, l’Église aussi est diverse

Déposé en premier lieu sur le site Pétitions publiques, l’appel ci-dessous n’avait pas comme objectif premier d’être une contribution pour ce blog. Parmi ses premiers rédacteurs (Maïeul Rouquette, Stéphane Lavignotte, Isabelle Alves, Emmanuel Wald ou encore François Mandil), un seul est membre du collectif « A la table des chrétiens de gauche ». Pour autant, par les questions qu’il pose, par le sujet, hautement d’actualité et par son inspiration, nous avons décidé de le publier ici comme une forme de participation au débat. Il n’engage évidemment pas toute l’équipe de chretiensdegauche.com

Si vous le souhaitez, vous pouvez le signer en vous rendant sur ce site Pétitions Publiques

Lire la suite

Prier ce n’est pas jouer avec la laïcité

(c) DRAndré Vingt-Trois, archevêque de Paris a proposé à ses frères dans l’épiscopat une prière pour la France lors de la fête du 15 août, l’Assomption. Beaucoup d’avis ont été postés sur le net à ce propos, souvent de façon caricaturale ou polémique. Il est difficile de se contenter d’une telle position ; les évêques ne cherchent pas à faire de cette prière un sujet politique mais à aider les catholiques à unir leur prière devant tant d’enjeux cruciaux pour l’avenir de notre société et de notre pays.

Lire la suite

Le mariage homosexuel et l’adoption

Philofoto/Flickr

Le projet d’une loi sur le mariage homosexuel et l’adoption m’interroge, en tant que citoyen et en tant que « croyant ». Un texte de Jean Rigal, théologien.

Lire la suite

Quand des «chrétiens de gauche» débattent euthanasie et mariage gay

Invitez, sur internet, une trentaine de « chrétiens de gauche » plutôt intellos (soit dit sans ironie aucune), à pétitionner auprès du nouveau gouvernement pour demander un large débat citoyen sur ses projets « sociétaux » et vous obtenez une idée assez précise de la diversité d’opinions de ce microcosme.

Lire la suite

«Laissez venir à moi les enfants»

Crédit : Quentin Glorieux/Flickr

Leur vie est sensée être celle d’être insouciant, protégée des affres des adultes. Mais pour les enfants de familles sans-papiers, cet état de grâce n’existe pas toujours en France. Pour y remédier, des professeurs s’engagent pour leurs élèves sans papiers.

« J’ai la conviction que l’école est le dernier sanctuaire, un endroit où l’on peut se reconstruire et se voir dispenser de l’affection. L’accueil des élèves en situation irrégulière est une évidence pour moi. Je considère d’ailleurs que, en tant que chef d’établissement, je représente la permanence des valeurs de l’État, garant de l’absolue nécessité de protéger les enfants. » Un proviseur

A lire sur www.bastamag.net