Prostitution : loi Veil ou loi cliquet ?

L’Assemblée nationale vient de voter (enfin, après de nombreuses péripéties) la loi qui pénalise non plus les personnes prostituées mais leurs clients. La ministre, Laurence Rossignol a même déclaré qu’il s’agissait de « la loi Veil de [notre] génération ».

La formule est sans doute exagérée. Mais pour Vincent soulage, qui a déjà écrit à plusieurs reprises sur le sujet, ce vote est une victoire qui revêt une réelle ampleur symbolique : la logique libérale libertaire n’a pas encore tout emporté.

Abolition de la prostitution, un combat pour l'égalité

Image fondation Scelles – http://www.abolition2012.fr

Lire la suite