Hiroshima et Nagasaki, 1945-2015

A Hiroshima et à Nagasaki, l’Humanité a achevé de perdre son âme…

A nous désormais d’essayer de la retrouver…

Nous vivons dans la peur du guerre nucléaire, apocalyptique, comme en témoignent de nombreux films de science-fiction ou d’anticipation.

C’est oublier un peu vite que la guerre nucléaire, industrielle, technologique a déjà eu lieu : c’est la seconde guerre mondiale.

Nous devons avoir ce fait à l’esprit. Si l’Humanité a été capable d’utiliser cette arme à deux reprises, il n’y a aucune raison pour qu’elle ne l’utilise pas à nouveau (cf. tous les débats autour des pays qui souhaitent développer l’énergie nucléaire…).

Comme l’a dit le Dalaï-Lama : « Nous devons travailler à abolir l’usage des armes nucléaires, mais nous devons aussi construire la confiance et l’amitié entre les nations, ce qui nécessite d’engager le dialogue. »

L’Église catholique du Japon a lancé l’initiative « dix jours de prière pour la paix », du 6 au 15 août.

Après l’explosion de la bombe l’un des membres de l’équipage de l’avion qui a largué la bombe, s’est écrié : « Mon Dieu, qu’avons-nous fait ? »

A Hiroshima et à Nagasaki, l’Humanité a achevé de perdre son âme…

A nous désormais d’essayer de la retrouver…

Quand, le 8 août 1945, Albert Camus, dans un éditorial de Combat, constate qu’« il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l’utilisation intelligente des conquêtes scientifiques », il se fait, sans le savoir, l’écho de l’effroi du général américain Thomas Farrell, qui, sidéré par l’explosion du 16 juillet, au Nouveau-Mexique, évoqua « un coup de tonnerre (…) qui nous révéla que nous étions de petits êtres blasphémateurs qui avaient osé toucher aux forces jusqu’alors réservées au Tout-Puissant ». Ce que Kenneth Bainbridge, directeur du test, avait commenté de façon nettement moins littéraire : « A partir de maintenant, nous sommes tous des fils de pute. »

A lire dans Le Monde.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Hiroshima et Nagasaki, 1945-2015 »

  1. Bonjour ! S’il suffisait de 10 jours de prières pour avoir la paix, ça se saurait. Depuis le temps que les religions prient leurs divinités, nous devrions connaitre une ère de paix sans précédent. Mais comment reprocher aux adeptes de ces différentes religions d’utiliser le moyen qui leur est proposé pour infléchir ce que certains appellent la volonté divine ?
    « LE MONDE DANSE SUR UN VOLCAN »
    C’est un titre dans mon quotidien ce matin et qui ajoute: « le vrai problème c’est qu’on ne voit pas ce qui pourrait arrêter cette prolifération galopante. Elle va de pair avec la fabrication des missiles balistiques. » Bien sûr que ceux qui sont dotés de la bombe ne peuvent réellement s’en servir sauf à accepter d’être eux mêmes rayés de la carte. C’est notre pays: la France qui a fourni la bombe à Israël. De nombreux autres pays sont au seuil et s’ils le décidaient, il ne leur faudrait que très peu de temps pour posséder eux aussi la bombe et ce malgré les prières de la terre entière.
    Ceux qui possèdent la bombe, dont la France, jugent parfaitement normal d’en être doté. Ils jouent de cette puissance d’apocalypse et font tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher les autres états d’accéder à ce pouvoir. 70 ans après Hiroshima, un récent sondage au Etats Unis nous dit que les américains estimaient à 56 % que l’utilisation de la bombe contre le Japon était justifiée…
    Il faudra beaucoup prier, surtout aux Etas Unis, pour que ce cataclysme ne se reproduise pas.
    Jules Barbu

    • Bonjour,
      Cela mériterait de lire ou relire ce billet de François Mandil sur ce blog : https://chretiensdegauche.com/2012/11/30/peut-on-encore-etre-pacifiste/

      Comme l’a dit Albert Camus dans son éditorial du 8 août 1945 : « Devant les perspectives terrifiantes qui s’ouvrent à l’humanité, nous apercevons encore mieux que la paix est le seul combat qui vaille d’être mené. » Il est lisible en entier ici : http://www.humanite.fr/albert-camus-sur-hiroshima-leditorial-de-combat-du-8-aout-1945-580990

      C’est ce que dit le Dalaï-lama cité dans le billet mais aussi le pape François qui a utilisé les mêmes mots il y a deux ans : « Dans le monde, dans les sociétés, c’est également parce que le dialogue est absent qu’il y a peu de paix, on peine à sortir de l’horizon étroit des intérêts personnels pour s’ouvrir à une confrontation véritable et sincère. La paix exige un dialogue tenace, patient, fort, intelligent, pour lequel rien n’est perdu. Le dialogue peut vaincre la guerre. »
      https://w2.vatican.va/content/francesco/fr/speeches/2013/september/documents/papa-francesco_20130930_incontro-pace-s-egidio.html

      Il me semble aussi que jusqu’à présent les armes et la violence ne sont jamais parvenues à établir une paix profonde et durable, au contraire. Alors pourquoi pas la prière, la méditation, la conversion intérieure, leur résultat ne peut être pire que celui du commerce des armes.

      Quant aux Américains et leur réponse à ce sondage, il faut rappeler que c’est aussi l’histoire qui leur est enseignée, c’est leur roman national qu’ils ont bien du mal à nuancer, un peu comme nous qui pensions à une époque que toute a France avait été gaulliste et résistante….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s