Pour une diplomatie de la paix en Syrie

(c) JRS Interational[Ce billet a déja été publié sur blog de l’auteur] Depuis 3 ans, la situation de la Syrie ne fait que s’aggraver. Le Pape François avait au cœur cette situation catastrophique lors de son message de Noël. Ce sont 8 millions de personnes qui sont déplacés soit l’équivalent de la ville de New-York. Des centaines de milliers de Syriens sont assignés à résidence dans des zones contrôlées par les forces gouvernementales et assiégées par des groupes de l’opposition.

Les Syriens vivent quotidiennement dans la peur des bombardements terrestres ou aériens menés par les forces gouvernementales. Deux millions et demi de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté. Impossible d’acheter de la nourriture, les médicaments nécessaires à leur survie tant les prix au marché noir sont exorbitants Quant une personne sort de chez elle, elle ne sait pas si en rentrant elle trouvera sa maison debout.

ONG

Les efforts des organisations chrétiennes, musulmanes et laïques pour atteindre les personnes en danger à l’intérieur de la Syrie ne suffisent malheureusement pas à répondre aux besoins immenses et qui ne cessent d’augmenter. Par exemple, Le Service Jésuite des Réfugiés1, présent en Syrie et s’efforce, autant que faire ce peut, d’identifier, évaluer les besoins des familles. Le JRS tâche d’apporter de la nourriture, des kits d’hygiène et de produits non-alimentaires, les soins de santé, la gestion des hébergements et une aide pour les loyers à 200.000 personnes vivant à Damas, Homs, Alep et dans les régions syriennes côtière. Sans oublier, ce qui est au cœur de sa mission en Syrie, le soutien éducatif et psychosocial auprès de 9.800 femmes et enfants.

Plaidoyer pour que se taisent les armes

Devant cette situation catastrophique, le Service Jésuite des Réfugiés appelle la communauté internationale à agir sur les belligérants afin qu’une solution diplomatique soit trouvée et un cessez le feu décrété. Elle demande que les ONG soient protégés lors elles viennent en aide aux syriens, et de faire en sorte que cette aide soit augmentée. Aussi, il demande que dans les pays où se réfugient les syriens, ces derniers soient protégés et que toutes les mesures soient prises pour que ces réfugiés ne fasse l’objet ni de discrimination, ni de xénophobie.

N’hésitons pas à relayer ce plaidoyer du JRS en faveur de la Syrie. il est essentiel que se taisent les armes, et que la voie diplomatique l’emporte du la violence et la guerre.

1ONG Chrétienne fondée en 1980 par Pédro Arupe, alors Préposé Général de la Compagnie de Jésus. L’objectif du JRS est de défendre les besoins matériels et spirituels des réfugiées. Sa devise est Accompagner, Servir et Défendre.

(c) JRS Interational

Publicités

Une réflexion au sujet de « Pour une diplomatie de la paix en Syrie »

  1. Cet article ne n’évoque pas le rôle des intégristes musulmans qui organisent l’aide humanitaire par l’intermédiaire des mosquées et remplacent progressivement les structures de l’Etat à leur profit : ainsi, l’Etat syrien n’est plus qu’un fantôme moribond tandis que les religieux jettent les bases d’une future république islamique… Le retour du voile islamique s’observe partout dans un pays autrefois aussi ouvert que le Maghreb…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s