Roms, maintenant on fait tout ce qu’on peut

A la fin de cette semaine, durant laquelle l’histoire de la famille d’une enfant rom a été mise sous les projecteurs, nous sommes plusieurs à avoir ce sentiment de dégoût au fond de la gorge, comme une envie de vomir. Et pourtant, je ne veux retenir qu’une chose : au milieu de tous les propos nauséabonds et des clichés qui pleuvent, une petite voix parle fort.

Par Alain Bachellier/Flickr

Celle de quatre personnes. Des gens lambda, avec pas de jardin pour accueillir une caravane rom, avec pas de chambre d’amis vide pour loger une famille rom, avec pas de budget en rab pour nourrir un bidonville rom.

Ce sont des gens qui ont voulu connaître, comprendre les personnes habitant dans leur pays. Un peu biberonnés au christianisme, ils lancent un appel à l’Église, bien conscient qu’elle a déjà beaucoup fait :

« L’Église s’est mobilisée massivement depuis un an, a communiqué, a manifesté, estimant qu’on allait mentir à des enfants. Acceptera-t-elle que l’on mente au sujet d’autres enfants en laissant dire impunément qu’ils sont arrivés sur terre programmés pour être des menteurs, des voleurs, des mendiants impropres à toute intégration dans la communauté humaine ? Acceptera-t-elle de laisser au pied de la table, des frères et des sœurs sous prétexte qu’ils ont de longues jupes colorées et mendient parfois ? »

Aujourd’hui, ils veulent interpeller leurs amis, leurs familles, les inconnus aussi : « Certes des réseaux mafieux existent, mais les familles, souvent nombreuses, qui habitent dans les bidonvilles de la périphérie de Paris et que nous connaissons pour certaines très bien, veulent s’intégrer et ne sont pas nées pour vivre dans la boue et avec les rats. (…) C’est maintenant qu’il faut commencer à se comporter en vrais frères de ces personnes ! »

Ils proposent même des actions concrètes, pour qu’on se bouge les fesses : comment me comporter concrètement face à mes frères et soeurs roms. Et comme savoir est une arme, ils n’oublient pas de donner des outils pour ceux qui veulent comprendre les roms de leur canapé.

Une initiative qui redonne (un peu) confiance en l’humanité. Et vous ? Que faire dans l’immédiat ? Lisez l’appel, parcourez le blog de ces 4 larrons et faites un petit billet sur votre blog, poster un commentaire qui renvoie vers le blog, faites tourner l’idée par mails. Et laissez un mot soit à la suite de ce billet, soit chez www.romsonfaitquoi.fr. Histoire qu’on se sente moins seuls…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s