Sur le mariage, l’Église aussi est diverse

Déposé en premier lieu sur le site Pétitions publiques, l’appel ci-dessous n’avait pas comme objectif premier d’être une contribution pour ce blog. Parmi ses premiers rédacteurs (Maïeul Rouquette, Stéphane Lavignotte, Isabelle Alves, Emmanuel Wald ou encore François Mandil), un seul est membre du collectif « A la table des chrétiens de gauche ». Pour autant, par les questions qu’il pose, par le sujet, hautement d’actualité et par son inspiration, nous avons décidé de le publier ici comme une forme de participation au débat. Il n’engage évidemment pas toute l’équipe de chretiensdegauche.com

Si vous le souhaitez, vous pouvez le signer en vous rendant sur ce site Pétitions Publiques


Nous ne sommes personne, juste des hommes et des femmes interpellés par le Christ. C’est ce qui nous réunit. Nous sommes chrétiens, nous sommes chrétiennes, chacune et chacun à notre niveau d’engagement, avec nos doutes, nos joies et notre espérance. Notre foi n’a peut-être pas la taille d’une graine de moutarde mais elle est bien là.

Cette foi, cette culture, ces valeurs forgent notre relation au monde et c’est bien parce que nous cherchons à vivre l’Évangile que nous sommes favorables au « mariage pour tous ». Les chrétiens sont dans leur rôle quand ils participent aux débats qui animent la société française et nous y prenons part.

Nous sommes peinés de voir que la seule parole chrétienne audible soit celle du refus du « mariage pour tous ». Tout en comprenant et respectant les arguments des opposants, nous ne les partageons pas. Il n’y a là rien de dramatique ni d’exceptionnel.

Nous sommes peinés de constater que nombre de nos frères et sœurs chrétiens, à commencer par les responsables religieux, dépensent démesurément plus d’énergie pour peser médiatiquement sur cette question du « mariage pour tous » que sur d’autres sujets où la parole chrétienne est tout aussi légitime, comme l’accueil des étrangers, la culture de la paix, le refus de la misère et de la marchandisation du monde…

Nous sommes peinés de voir que la diversité des opinions chrétiennes n’est pas honorée par ces prises de position, que la richesse des désaccords n’est pas célébrée. Chers responsables religieux, dans votre enthousiasme militant, n’oubliez pas que les chrétiens sont divers. Ne peignez pas une Église d’une seule couleur : non, il n’y a pas qu’une seule façon de suivre le Christ.

Nous ne sommes personne mais nous sommes multitude : nous sommes aussi l’Église.

Si vous le souhaitez, vous pouvez le signer en vous rendant sur ce site Pétitions Publiques

Advertisements

12 réflexions au sujet de « Sur le mariage, l’Église aussi est diverse »

  1. Peut-on dire « nombre de nos frères et sœurs chrétiens, à commencer par les responsables religieux, dépensent démesurément plus d’énergie pour peser médiatiquement sur cette question du « mariage pour tous » que sur d’autres sujets où la parole chrétienne est tout aussi légitime, comme l’accueil des étrangers, le culture de la paix, le refus de la misère et de la marchandisation du monde …  »
    Alors que les paroles qui suivent ont été prononcées par Mgr Vingt-Trois lors de son discours de clôture à Lourdes la semaine dernière :
    « Nous regrettons que le choix du gouvernement polarise tellement les attentions sur un sujet qui finalement reste second, si l’on tient compte des préoccupations prioritaires qui assaillent beaucoup de nos concitoyens en raison des conséquences de la crise économique et financière : fermeture d’entreprises, hausse du chômage, précarité croissante des familles les plus fragiles, etc. Nos associations, engagées dans la solidarité sociale, relèvent toutes l’aggravation de la situation, notamment des plus jeunes. Le récent rapport du Secours Catholique en est un témoignage supplémentaire. Dans cette période difficile, le soutien de la cohésion familiale est plus que jamais nécessaire. Nous encourageons tous les catholiques à maintenir leur mobilisation dans la lutte contre la misère économique et sociale et à poursuivre leurs magnifiques efforts de solidarité. »
    Ces préoccupations étaient également présentes dans la prière du 15 août, ainsi que dans les éléments de discernement publiés il y a un an dans le texte de la Conférence des évêques de France « un vote pour quelle société ? ».
    Et que dire de la doctrine sociale de l’Église dans son ensemble ?
    Si sur des réseaux sociaux, en ce qui me concerne, je peux être amené à intervenir souvent sur le thème du mariage pour tous, c’est surtout parce qu’il est devenu insupportable de voir les arguments des supporters de ce projet se résumer à deux invectives : l’accusation d’homophobie et de conservatisme réactionnaire.
    A contrario, un rapide regard sur mon blog permet de constater que ce thème est loin d’être le seul à mobiliser mon énergie.
    Enfin, pour paraphraser cette pétition, je dirai que l’écologie aussi est diverse car c’est surtout en tant qu’écologiste que je m’interroge sur ce projet.
    La vie d’un enfant vient bien de l’union d’un homme et d’une femme et c’est la nature qui a voulu cela. Et on sait fort bien que lorsque l’on s’éloigne trop de la nature, l’Humanité ne va pas dans le bon sens, que ce soit en cassant des atomes pour produire de l’énergie ou en modifiant des gênes pour produire des végétaux.
    Au sujet du projet du mariage pour tous, mesure t-on bien toutes les conséquences ? Quelle sera la place de l’homme dans la société ? Un père, un mari, un époux ? ou un donneur anonyme de spermatozoïdes en vue d’une PMA ? Que sera le corps de la femme, son ventre ? Marchandisé dans le but de satisfaire le droit à l’enfant dans le cadre de la GPA ? (et la GPA arrivera sinon les couples d’hommes seront victimes d’une discrimination par rapport aux couples de femmes qui auront droit à la PMA) Quelles femmes loueront leur ventre ? Celles des beaux quartiers ou celles des banlieues ? Si le monde n’est pas une marchandise, le ventre des femmes et les spermatozoïdes ne sont pas davantage des marchandises. Quelle sera la place de la technologie dans tout cela et quelle sera celle de la nature dans le don de la vie ? Quel sera le sens de la vie créée dans ce nouveau contexte ? Y a t-on vraiment réfléchi ?
    En raison de toutes ces interrogations je ne peux signer le texte ci-dessus mais j’ai signé celui de l’appel au débat et en effet cela n’a rien de dramatique.
    Je ne suis personne, mais nous sommes plus nombreux qu’il n’y parait parmi les écologistes à ramer à contre courant.
    Fraternellement

    • Le texte n’a pas abordé la question de la PMA ni de la GPA, auxquels je suis personnellement opposé car, en tant qu’écologiste, je m’oppose à tout ce qui relève de la marchandisation du vivant.

      L’appel ne dit pas non plus que les responsables ecclésiaux ne s’expriment QUE sur ce sujet. Benoit XVI a eu des paroles très fortes sur le pacifisme lors de son voyage au Liban. Mais Mgr Vingt-Trois a-t-il demandé aux chrétiens de participer aux cercles de silence ? En terme d’espace médiatique, les chrétiens (pas uniquement les évêques) sont, (dans leur ensemble, et je sais que ce n’est pas ton cas) cent fois plus actifs sur cette question de la famille que sur tous les autres sujets. Et c’est absolument désolant. C’est un constat que font bon nombre de chrétiens, qu’ils soient favorables ou pas au projet de loi d’ailleurs

      • Je suis rassuré, nous sommes donc d’accord. A ceci près qu’EELV dont sont issus la plupart sinon tous les signataires de cet appel est favorables à la PMA, voire pour certains à la GPA. Pour ne pas être incohérent, j’ai donc quitté EELV. Je ne peux en effet être contre la PMA et la GPA et rester dans un parti qui les défend et qui bientôt va aussi défendre l’euthanasie.

      • A propos des cercles de silence : « Cette journée est un moment pour rappeler que la dignité de la personne humaine ne se divise pas et ne se négocie pas ». C’est par ces mots que Mgr Jaeger, évêque d’Arras, a ouvert le cercle de silence de 350 personnes formé pour l’occasion. Information donnée par La Vie et le Secours catholique…
        http://www.lavie.fr/chroniques/matinale-chretienne/sangatte-dix-ans-apres-30-11-2012-33704_167.php

  2. Je ne signerai pas ce texte que je trouve mal ficelé. Le fond de mon désaccord est la bribe de phrase où il est dit : « c’est bien parce que nous cherchons à vivre de l’Evangile que nous sommes favorables au mariage pour tous. » Voilà une façon de nous expliquer que toute personne qui cherche à vivre l’Evangile (ce qui est mon cas) devrait vous suivre dans votre choix (ce que je ne ferai pas). Pourquoi ? Parce que ce que je lis dans l’Evangile c’est le respect de la personne, de sa dignité, de la justice qui lui est due. Ce qui me conduit à refuser toute forme d’irrespect, de mépris, d’exclusion vis à vis des homosexuels. Mais cela ne nous dit nullement que la seule traduction institutionnelle de ce respect soit de leur ouvrir les portes du « mariage ». J’observe que l’UNAF (Union nationale des associations familiales), non confessionnelle, est hostile au projet gouvernemental tout en proposant une alternative : l’union civile, qui serait célébrée en mairie aussi solennellement que les mariages et qui ouvrirait aux mêmes droits patrimoniaux tout en respectant la symbolique bisexuée du mariage. Voilà une proposition à laquelle je souscris et qui me semble tout aussi conforme aux exigences de l’Evangile. Pour le reste je suis bien d’accord pour souhaiter, avec les signataires, que notre Eglise accepte sur ces questions une pluralité d’expression (ce que nous faisons sur ce blog) et qu’elle manifeste à l’avenir autant d’ardeur à mobiliser les catholiques sur les enjeux de la doctrine sociale catholique (lutte contre la pauvreté et l’exclusion) que sur ces points dits non-négociables.

  3. Ca me désole de lire ceci: « Nous sommes peinés de constater que nombre de nos frères et sœurs chrétiens, à commencer par les responsables religieux, dépensent démesurément plus d’énergie pour peser médiatiquement sur cette question du « mariage pour tous » que sur d’autres sujets où la parole chrétienne est tout aussi légitime, comme l’accueil des étrangers, la culture de la paix, le refus de la misère et de la marchandisation du monde… »

    Je vous invite à regarder cette vidéo officielle de l’église catholique avant l’élection présidentielle.

    Avez vous l’impression que cette vidéo ne traite que du mariage pour tous ou de la famille ?

    • Dans le texte, il est bien écrit « démesurément plus d’énergie ». Il n’y a pas écrit qu’elle ne met de l’énergie que dans un domaine. J’attends de l’Eglise qu’elle soit autant présente médiatiquement sur TOUS les sujets. Quand elle appellera à des manifestations nationales sur TOUS les sujets comme elle le fait actuellement sur la question du mariage, on pourra en reparler.

      • je suis d’accord avec vous, l’église devrait aussi appeler à manifester contre le travail le dimanche qui fragilise la vie de famille, ou d’autres sujets qui poussent à l’individualisme.

  4. Guillaume, je retiens de votre commentaire que vous ne contestez pas la légitimité de l’Eglise à appeler à manifester sur ces questions… simplement vous aimeriez, comme moi, qu’elle s’associe avec autant d’enthousiasme à d’autres démarches. Avec, néanmoins, cette question : il se trouve que des laïcs ont pris l’initiative de protester contre ce projet de loi… que l’Eglise soutient en un deuxième temps. Je n’ai pas le souvenir que quiconque soit jamais descendu dans la rue pour protester contre le travail du dimanche. Qu’aurait-on entendu si l’Eglise avait pris l’initiative de la manif : qu’elle défendait ses intérêts et le montant de la quête ! J’en parle d’autant plus volontiers qu’à l’époque, pas si lointaine, où j’étais directeur de la rédaction de Pèlerin j’ai bien du faire une dizaine d’éditoriaux pour dénoncer cette illustration du « travailler plus pour gagner plus ». Descendons dans la rue lorsque la cause nous semble juste et nous verrons bien, alors, si l’Eglise nous soutient !

  5. Ping : Un mariage, combien de répliques ? | A la table des chrétiens de gauche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s