Les chrétiens de gauche ne sont pas toujours où on le croit

Les idées fausses ont la vie dure. Et le journaliste politique de La Croix Laurent de Boissieus’y attaque régulièrement. Et notamment, à propos de Charles de Gaulle, il rappelle :

« S’il multiplia les contacts dans les années trente sur tout l’échiquier politique afin de faire avancer ses idées militaires, il n’a adhéré qu’à un seul groupe, dans la mouvance sociale-chrétienne précisément aux antipodes de l’Action Française. »

« On peut donc dire de façon certaine que, avant d’être gaulliste, Charles de Gaulle fut chrétien de gauche (si les influences chrétienne sociale et personnaliste seront fortes dans la doctrine sociale gaulliste, les divergences seront également inconciliables : l’unitarisme et le souverainisme des gaullistes s’opposera au fédéralisme des démocrates-chrétiens et des personnalistes). »

A lire sur www.ipolitique.fr

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les chrétiens de gauche ne sont pas toujours où on le croit »

  1. Allons, allons… Proches des démocrates-chrétiens certes, mais pour autant, on ne peut dire pour cela qu’il était « chrétien de gauche ». L’ensemble des démocrates-chrétiens était au centre, non à gauche…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s